L’acquisition d’une langue étrangère par les enfants

De façon intuitive et spontanée, les enfants apprennent leur langue maternelle.
Avant même de pouvoir parler, ils comprennent un grand nombre de mots en plusieurs langues et se montrent très habiles à se faire comprendre. Mais comment font-ils pour acquérir une nouvelle langue ?

Depuis la naissance jusqu’à l’âge de trois ans, les enfants apprennent, sans effort, une ou plusieurs langues. En effet, contrairement aux adultes, les enfants ont la capacité de prendre de la distance par rapport à leur environnement et leur cerveau est donc plus apte à accepter les différences d’une langue à l’autre.
D’après le Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguisitique, il existe différentes étapes à l’acquisition du langage :
A la naissance, les bébés reconnaissent leur langue maternelle par rapport à d’autres langues en distinguant les contrastes de consonnes. A 4 mois, ils reconnaissent leur nom. A 8 mois, ils distinguent des mots. A 12 mois, ils prononcent leurs premiers mots. Entre 18 et 24 mois, leur vocabulaire augmente considérablement et certains enfants commencent à produire des phrases. Vers 3 ans, ils démontrent une bonne maîtrise des structures syntaxiques de base. Cependant, le rythme d’acquisition varie beaucoup d’un enfant à un autre, ce qui ne permet pas de déterminer une phase précise où chacun devrait avoir atteint une certaine acquisition.
Ainsi, que pouvons-nous dire sur l’apprentissage du langage par les enfants ? Est-il inné ou acquis ? L’ensemble de la communauté scientifique affirme que les bébés naissent avec des capacités d’acquisition de la langue cependant la prédisposition innée n’est pas établie. Toutefois, grâce à leur capacité de perception et de mémorisation, il est possible de conduire les enfants à une maîtrise d’une nouvelle langue dès leur plus jeune âge, comme langlais par exemple. En effet, grâce à ses compétences linguistiques, il acquiert rapidement de nouveaux mots et de nouvelles sonorités. Cependant, son entourage fera qu’il se spécialisera dans sa langue familiale et perdra, petit à petit, la capacité de reconnaître d’autres sons. C’est pourquoi plus un enfant est jeune, plus il apprend facilement.
Afin d’habituer son oreille à la nouvelle langue, il existe plusieurs méthodes à adopter, comme les chants, les comptines ou encore la lecture. Les activités doivent motiver l’enfant et s’appuyer sur une approche essentiellement orale. L’enfant étant très curieux, apprend beaucoup en jouant.
Voici quelques astuces qui pourraient être utiles aux parents :
–    Mélanger deux ou plusieurs langues en parlant à votre enfant, ex : lui dire « Good morning » ou « Buenos días » au lieu de « Bonjour »;
–    Lui montrer des dessins animés ou des films en d’autres langues ;
–    Privilégier les jeux pour amuser votre enfant aux sonorités étrangères ;
–    Introduire votre enfant le plus tôt possible dans un environnement bilingue ;
–    Faire appel aux jeunes filles au pair ou nounous étrangères ;

En plus du bénéfice que représente parler deux langues, dont l’anglais généralement, le multilinguisme permet à un enfant d’être plus ouvert d’esprit, d’accepter et de respecter d’autres cultures. En conséquence, il existe de nombreux avantages à enseigner à son enfant une langue étrangère. N’hésitez pas à le faire !

Related posts:

Le DIF : ce que prévoit la loi
Les verbes irréguliers en anglais (Liste)
La presse américaine en ligne
Les astuces à retenir lors d'une invitation à dîner chez son patron
Dîners d’affaires : Ce qu'il faut savoir
Les petits-déjeuners dans le monde
Les 10 plus beaux hôtels du monde
Telelangue innove dans la formation présentielle avec le stage Blended Connect

Leave a Reply